Christiane Sauri – Sophrologie & Hypnose -Narbonne (11)
06 33 30 94 29
L’hôpital de jour de l’Institut Curie permet aux  patients atteints de cancer de bénéficier de séances de sophrologie

 

Aline, traitée pour un cancer du sein, a bénéficié de séances de sophrologie à l’Institut Curie

Son témoignage :

” En 1982, j’avais découvert la sophrologie avec les préparations à l’accouchement ; j’ai été tellement réceptive que je réussissais à dormir entre les contractions !

Cinq ans plus tard, j’ai eu un cancer du sein : opération, chimio, radiothérapie… En 1992 : récidive et ablation du sein. Quand on m’a parlé de chimiothérapie, j’avais déjà des nausées. L’infirmière de l’hôpital où j’avais accouché a accepté de me recevoir en consultation et mes nausées ont disparu.

Après une quinzaine d’années de tranquillité, le cancer a récidivé. Aussi, quand l’Hôpital de jour de l’Institut Curie m’a proposé des séances de sophrologie, j’ai été enthousiaste ! Une grande chance car, quelques semaines après ma première entrevue, j’ai eu un mauvais résultat de scanner cérébral. Et quand l’ « unité centrale » fait défaut, on perd pied. Subitement, je ne croyais plus en ce corps malade. J’étais coincée par les angoisses pour la première fois de ma vie.

Réapprendre les choses essentielles de la vie, respirer calmement, sentir son corps, c’est ce que j’ai ressenti dès la première séance de sophrologie, en solo face à l’infirmière sophrologue. J’étais bien.
Accompagnée par une voix douce pour calmer ma respiration, pour ralentir les palpitations de mon coeur. J’ai retrouvé mon corps un peu de l’intérieur, et tout ce qui lui arrivait. C’est une aide au quotidien pour s’endormir ; comme une bouée pour ne pas couler ; cela m’a donné un rituel, une technique à suivre à la moindre détresse.

Pendant les séances, on a presque réussi à faire abstraction des marteaux-piqueurs qui oeuvraient à l’Hôpital ! Un week-end, j’ai expliqué la technique à une amie, avec succès : j’ai pris ma voix douce de prof. Elle a trouvé ça super, et a oublié un instant ses problèmes.

C’est une bonne façon de s’entraîner à la sophrologie pour ne pas perdre les bienfaits des huit séances dispensées par l’infirmière sophrologue. Merci pour cette bonne initiative. ”

http://www.cancersdusein.curie.fr/fr/aline-traitee-pour-un-cancer-du-sein-beneficie-de-seances-de-sophrologie-00825

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.